ADSENSE

HCYN SEARCH

Google

EL PRECIO DEL AZUCAR ...

...HAITI YA TIENE UN PRIMER MINISTRO...LA NOMINACION DE LAURENT LAMOTHE COMO PRIMER MINISTRO HA SIDO 3 VOTOS EN CONTRA Y 2 ABSTENCIONES...LAURENT LAMOTHE DEBREA CONSTITUIR SU GOBIERNO Y PRESENTAR SU POLITICA GENERAL DELANTE DEL PARLAMENTO PROXIMAMENTE...

LIVING WITH ONE DOLLAR A DAY

miércoles, 8 de febrero de 2012

Haïti/Armée: Des centaines d’anciens membres des FAD’H continuent de s’entrainer

 Lamantin 52 (sud de Port-au-Prince), plusieurs centaines de membres des Forces Armées d’Haïti, en uniforme, ont entamé depuis deux jours une série d’entrainements. Les FADH, disent-ils, peuvent freiner l’insécurité dans les rues, les bavures des soldats onusiens et redonner à la première République nègre sa souveraineté. La remobilisation des Forces Armées d’Haïti semble ne plus être de l’ordre du rêve. A Lamantin 52 (sud de Port-au-Prince), plusieurs centaines de membres des Forces Armées d’Haïti, en uniforme, ont entamé depuis deux jours une série d’entrainements.
Comme motif, un nationalisme taché de remords.
Ces militaires se disent indignés de la situation socio-économique de leur pays.
Pour eux les FADH peuvent freiner l’insécurité dans les rues, les bavures des soldats onusiens et redonner à la première République nègre sa souveraineté.
Le lieutenant Appolon Nestor est l’un des responsables d’entrainement.
Selon le lieutenant Nestor, une fois ouverts, des jeunes garçons n’ont pas tardé à rejoindre les entrainements.
Sans un fonds spécial pour l’alimentation et pour l’entretien du site, ces militaires s’entrainement grâce au support des riverains et à la cotisation des militaires remobilisés.
Un effort déployé pour susciter celui du président Martelly, a souligné Apollon Nestor.
Ces militaires disent assumer leur action, compte tenu qu’aucune personnalité du gouvernement Martelly –Conille ne leur ait donné le feu vert.
Les militaires entraineurs se disent convaincus que le président Martelly accueillera la nouvelle de leur remobilisation sans sourciller.
Le sergent Joseph Jean Osner et le lieutenant Apollon Nestor, disent attendre du président Martelly la mise en place de l’état major, pour la rentrée en fonction des FADH.
En partant de rien, ces militaires espèrent arriver à une armée moderne, disciplinée et créateur d’emploi, comme il en était question, il ya plus de vingt cinq ans.
En Attendant la concrétisation de ce rêve, des sergents et des lieutenants du camp Lamantin, zone de Carrefour, sud de Port-au-Prince demandent aux militaires en entrainement à traves les dix départements géographiques du pays, de rester vigilants.
L’année dernière quelques jours avant la commémoration de la Bataille de Vertières, consacrée autrefois aux forces armées d’Haïti, un document mis en circulation par le chef de l’exécutif faisait état de la sortie d’un premier groupe d’homme en uniforme le mois même.
Et l’arrêté nommant le chef de cette nouvelle force avait été promis par le nouveau ministre de l’Intérieur et de la Defense nationale, Thierry Mayard Paul.
Le président haïtien, Michel Martelly, avait affirmé cette semaine que la formation d’une nouvelle force de défense n’implique pas un démantèlement de la Police nationale d’Haïti mais plutôt un renforcement de cette institution.